L'EMRA

Les têtes pensantes

Denis et Yoann se sont rencontrés lors d’un séjour musical il y a très peu de temps (l’un était même l’animateur de l’autre !). Ils se retrouvent en fac de musicologie à la rentrée 2016, à l’Université Grenoble-Alpes. C’est un coup de foudre amical, ils sentent qu’ils doivent absolument monter un projet ensemble.

Quelques mois plus tard, bien impliqués dans la vie musicale de la région, il leur manque quelque chose, un orchestre… leur propre orchestre ! Un ensemble où les jeunes musiciens viennent d’eux-mêmes, sans le cadre d’aucun conservatoire ou école de musique, seulement pour partager leur passion et le plaisir de jouer ensemble, faire des rencontres et vivre de bons moments. Ils se lancent alors le défi en se disant “fastoche !”.

L’idée commence à germer en janvier, un peu fous mais conscients des efforts et du travail à fournir, ils se lancent à corps perdu dans l’aventure… La première chose qui résulte de leur folie est de trouver le nom... l’EMRA est né. Les tâches à effectuer sont nombreuses (création des statuts, assurances, comptes en banque, recrutement, salle de répétitions, salle de concert, programme musical, partitions…). Aucun d’eux n'avait imaginé l'envergure que le projet aller prendre en quelques mois. Après de nombreuses heures et week-ends passés à travailler, les résultats sont décourageants. Mais ils veillent constamment l’un sur l’autre en se soutenant.

Les amis vivent une aventure, avec des émotions, de l’ambition, de la folie, du stress, des doutes, de profondes remises en question mais surtout, une passion infinie. Le plus grand plaisir pour eux est de rêver et créer ensemble.

Et, une fois que le projet voit le jour, leur amitié forte se transforme en une fraternité profonde. L’envergure du projet les a soudés, et cet orchestre, à hauteur de leur démesure, représente aujourd’hui une belle partie de leur vie, “leur bébé”. Le coeur de l’EMRA est ainsi créé, et l’orchestre reflète d’après les musiciens, la liaison de ces 2 personnages.

Denis président EMRA

Denis Gonin : Président

Grand passionné de musique, Denis est originaire de Lyon. Il débute la musique assez tard, à l’âge de 9 ans, en commençant par la guitare puis passant à l’euphonium dans la classe d’Elphège Proisy à Heyrieux. Il poursuit sa formation au C.R.D. (Conservatoire à Rayonnement Départemental) de Bourgoin-Jallieu dans la classe de Christian Vuillerod et intègre le cycle C.E.P.I. (Cycle d’Enseignement Professionnel Initial) dont il présentera le prix en juin 2018.
L’euphonium devient au fil des années l’instrument qui lui permet d’exprimer au mieux sa musicalité.

Tout dernièrement lauréat du concours international jeune soliste qui s’est tenu au Luxembourg en 2016, Denis sait déjà qu’il veut faire de la musique sa profession, c’est pourquoi il participe à de nombreux stages et masters-classes dans toute la France, notamment avec Pierre Dutot et François Thullier.

Il tombe sous le charme des musiques d’ensembles. Chacune d’elles représente pour lui une aventure humaine et technique différente. Il continue de se perfectionner au sein des nombreux ensembles dans lesquels il joue comme l’harmonie d’Heyrieux, l’ECRA (Ensemble de Cuivres Rhône-Alpes), le Lyon metropole Orchestra sous la direction de Florent Bonnetain (médaille d'or avec félicitations du jury aux WMC Kerkrade) ainsi que dans plusieurs orchestres de conservatoires.
En parallèle de ses études techniques et de ses orchestres, Denis a étudié en musicologie à Grenoble durant l’année 2016/2017. Il dirige également une batterie fanfare, l'Echo de la Sévenne. Pour cette rentrée 2017, Denis poursuit une carrière de musicien professionnel dans la musique de l’Artillerie à Lyon avant de passer des concours d’entrée dans les pôles d’enseignements supérieurs. Il rêve depuis toujours d’être soliste dans un grand orchestre.

Denis s’investit pleinement au sein de l’EMRA afin de faire un maximum de concerts, sessions.... Il sait faire preuve d’un grand sens de l’organisation pour mener à bien les projets de l’orchestre. Il adore également faire sourire son entourage avec sa touche d’humour décalée. Denis aime être à l’écoute de tous, il met d’ailleur ses qualités au service des autres en tant qu’animateur BAFA dans des centres, colonies, stages musicaux… Denis apprécie tout particulièrement cette vie en communauté. Au sein de l’EMRA il est d’ailleur le « papa poule » des musiciens.

Yoann directeur musical EMRA

Yoann Combémorel : Directeur Musical

Originaire d’Echirolles, Yoann débute la musique au conservatoire intercommunal SIM Jean-Wiener. Il commence dans la classe d’Olivier Cruz à l’euphonium puis au trombone. Très tôt, il s'intéresse à la direction d’orchestre et intègre la classe de Grégory Orlarey qui l'amènera à diriger différents orchestres du secteur Grenoblois. Pierre-André Floquet, chef de l’Ensemble Musical l’Echo d’Echirolles, lui accorde sa confiance pour réaliser et diriger ses propres orchestrations. Ces deux professeurs ont été les piliers qui lui ont transmis les bases et la passion de la direction pour lui permettre de se lancer dans des études plus approfondies.

Après avoir passé une année en licence de musicologie à l’université Grenoble-Alpes (où il rencontre Denis) et en trombone au conservatoire de Grenoble, il décide rapidement de partir vivre du coté de Chalon-Sur-Saône afin de poursuivre ses études de direction dans la classe de Philippe Cambreling. En parallèle, il étudie le trombone avec Jean Noël Gamet et trouve un réel intérêt à l’écriture et à l’orchestration dans la classe de Stéphane Guiguet. Il participe à différentes master class de qualité comme celle de Jean Sébastien Béreau au Portugal.

Du haut de ses 20 ans, il a déjà eu l’occasion de diriger de nombreuses pièces du répertoire avec divers orchestres. En parallèle de l’EMRA qu’il a fondé avec Denis Gonin et qu’il conduit actuellement, il est nommé à la tête du Lyon Metropole Orchestra en février 2018. Orchestre d’harmonie de haut niveau (vainqueur au WMC Kerkrade avec félicitation du jury) qui lui tient à coeur de reprendre avec passion. Il a travaillé avec des solistes internationaux, tel que David Guerrier et Michel Becquet avec lesquels il a récemment partagé l’affiche, pour des concerts en région lyonnaise avec le LMO.

Passionné par la direction, il souhaite faire de sa vocation son métier. Engagé à la croix rouge pour le secourisme et l’action sociale et aimant faire du sport, il s’initie depuis peu à la méditation. Ayant à coeur de s’investir pleinement dans ce qu’il entreprend,  il souhaite apporter une vision jeune, dynamique et modernisée du rôle du chef d’orchestre.